Mais on voit quoi au juste ?

Les troglos et les troglodytes

Les troglodytes - ces hommes des cavernes des temps modernes - apprécient un art de vivre proche de la NATURE, un esprit d’originalité indéniable. Le silence, les jeux d’ombres et de lumières sur la roche, les courbes façonnées dans la pierre font des maisons troglodytiques un habitat singulier hors du temps. Loin de l'abominable image d'un trou froid et humide, le TROGLO est un véritable COCON que vous aurez plaisir à découvrir en compagnie de vos hôtes. Certains, à coup sûr, ne voudront plus repartir !

La pierre de Bourré

Dite "de lumière" ou "des rois", la pierre de TUFFEAU marque de son sceau minéral l'une des plus belles régions de France. Creusée voici bien longtemps dans la célèbre pierre blanche de Bourré, l'ancienne ferme troglodytique de la Magnanerie ne laisse aucun visiteur indifférent. La surprise est toujours au rendez-vous !

Dis maman, c'est quoi une Magnanerie ?

Ce mot désigne le local dans lequel s'est longtemps pratiquée l'éducation (élevage) du VER à SOIE. Si l'âge d'or des magnaneries françaises n'est plus (on vous expliquera tout), on perpétue à la Magnanerie de Bourré l'éducation millénaire du ver à soie (Bombyx Mori). Cocons, MÛRIERS, vers ou papillons, la sériciculture (c'est le mot chic) n'aura pratiquement plus de secrets pour vous en fin de visite. Les différentes étapes de production des cocons (incubation, alimentation des vers à soie, délitage, encabanage, décoconnage, ….) vous seront présentées par l'un des éducateurs / éleveurs (voir rubrique "Nos Vidéos").

La soie tourangelle

L’histoire de la soie à Tours remonte à Louis XI qui décida, en 1470, d’implanter la première manufacture royale de soie à Tours. La présence de la cour en Val de Loire et l’utilisation de la soie lors des innombrables fêtes qui y sont données, contribuent à son incroyable essor. Un siècle après sa création, la soierie fait travailler près de la moitié de la population et Tours rivalise avec les plus grandes villes italiennes. La concurrence de Lyon, l’éloignement de la cour de Touraine, les guerres de religions et la Révolution affaibliront peu à peu cette activité jusqu'à sa disparition totale face à la maladie du ver à soie. Aujourd'hui, seules les soieries Roze (fondées en 1660) sont encore en activité, travaillant pour les décorateurs du monde entier et offrant un savoir-faire d'exception.

Hortensia